Fontaines de purification et Tablettes votives

 

A partir du 2 mars 2011

à l'Espace Lyon-Japon


"Après le torii (portique des sanctuaires shinto) se trouve une fontaine ou chozua. Posées sur un râtelier, des louches ou écopes (hishaku) munies d’un long manche, le tout en bambou, servent à prendre de l’eau pour la purification des mains et de la bouche ..."

"Autrefois, les Japonais croyaient que les dieux descendaient sur terre à cheval ; aussi, les chevaux étaient-ils des animaux sacrés. La coutume était d’offrir des chevaux en cadeau aux dieux des sanctuaires shinto ..."

Présentés sous la forme de dix planches thématiques, ces clichés pris dans l’enceinte de sanctuaires et de temples de Kyoto nous plongent dans la spiritualité japonaise avec ses rites, ses animaux imaginaires et ses Dieux.

Au-delà de la présentation de ces clichés, Jacques Flechon nous raconte l'histoire de ces tablettes avec des textes clairs et didactiques ...