Exposition Koinobori

Du 4 au 25 mai à l'Espace Lyon-Japon

Vernissage le samedi 11 mai à 16h30

La fête des enfants est fêtée au Japon chaque année le 5 mai, date du début de l’été dans l’ancien calendrier lunaire.

Originaire de l’ancienne Chine rurale, cette fête s'appelait avant "Tango no sekku", elle représentait les gardes impériaux en armures, avec arcs et flèches.


Introduite au Japon au VIème siècle, elle est transformée à l’époque Edo (1603-1867) en Fête des garçons, encourageant ces derniers à être forts et valeureux. Depus, elle est devenue la Fête des enfants, ou Kodomo no hi, au cours de laquelle les parents formulent des voeux de bonheur, de prospérité, de joie et de santé à leurs enfants.

 


Depuis 1948, le 5 mai est un jour férié national au Japon.

 

A cette occasion, chaque famille hisse sur un mât des poissons de toile multicolores qui volent au vent : les koï nobori.

Carpe Koi

 

L'artiste Grigri la tomate nous propose lors de cette exposition, une interprétation de ce poisson symbolique en cohérence avec son travail combinant couleurs et motifs.

 

Grigri la tomate

Du haut de sa colline croix-roussienne, Grigri la tomate aime rêver et faire rêver.

Aussi elle crée un univers poétique pour colorer les jours gris, univers de feutrines, de tissus, de couleurs et de motifs pour les enfants petits ou grands.

En fonction des saisons, des humeurs, des commandes, elle crée des doudous, des mobiles, du linge de maison ou des bijoux.

Influencée par la culture japonaise elle crée des pièces uniques ou en nombre limité, en s’inspirant d’objets  traditionnels.