Atelier et Lecture de Haïku avec Jean Antonini

Le haïku est né au Japon au 17e siècle avec le poète Matsuo Bashô. C’est une sorte de diamant poétique par lequel on tente d’exprimer en 17 syllabes une émotion, une pensée ressenties dans l’instant.

Pluie d’automne –
les hortensias
se décident pour le bleu
Masaoka Shiki

Samedi 20 septembre

nous vous proposons d’écrire en français et de traduire en japonais, ou vice versa, un ou deux haïkus au cours d’un atelier animé par Jean Antonini, poète de haïku de 15h à 16h30.

L’atelier sera suivi d’une lecture des haïkus écrits, en français et en japonais.
Jean Antonini, traducteur avec Keiko Tajima, du poète japonais Ban’ya Natsuishi, lira des poèmes du livre « Cascade du futur », 100 haïkus, paru chez L’Harmattan en 2014.

Lecture à 17h

"Les 100 haïkus traduits ici font preuve de cette vitalité créatrice qui ne laissera pas la forme 5-7-5 se figer"

Jean ANTONINIJean ANTONINI, poète